4 saisons en Bretagne …

C’est le titre d’un très beau livre écrit par le talentueux François DE BEAULIEU et agrémenté des belles photographies d’Hervé RONNE. J’ai trouvé, au pied du sapin ce bel ouvrage que m’a offert ma Tante Marraine (:-). Merci à elle.

Alors oui l’on peut vite se dire … encore un énième bouquin sur la Bretagne : il y en a déjà tellement … des livres de photos, des guides touristiques, des petits, des gros, des larges, … et bien là, l’auteur a choisi l’originalité. Ma bibliothèque lui adresse déjà ses plus sincères remerciements pour cette créativité ! Et moi aussi par la même occasion.

François nous propose des textes savoureux mais surtout, il nous invite avec délice à une découverte de cette Bretagne que j’aime tant en format 4 saisons ! Bien loin des classiques guides touristiques, le lecteur est plongé immédiatement dans l’envers d’un décors de façade, artificiel, simpliste confectionné spécifiquement pour des touristes en mal de sensation. Ne cherchez pas une vision marketing du territoire dans cette ouvrage, vous ne la trouverez pas. Par contre, la recherche de l’authenticité et de la simplicité qui fait les meilleurs recettes est au programme du lecteur. Alors là j’adhère immédiatement !

En hiver, l’auteur évoque tour à tour avec moult détails et anecdotes, les fruits, les fleurs, la chasse, les pommes et bien évidement le cidre mais aussi le brouillard qui sublime cette belle nature.

Au Printemps, c’est un certain renouveau qui s’exprime et le lecteur est conduit dans les dunes et la campagne à la recherche des oiseaux qui chantent, des fleurs merveilleuses pour les abeilles, mais aussi des Bretons qui s’activent professionnellement à faire battre le pouls du territoire.

En été, ici François ne parlera pas du tout du vacarme touristique des plages, des villes assaillies par des flots de lointain visiteurs, mais des sauvages landes et falaises habitées par les seuls oiseaux, des bars et cafés Breton qui font le charme des rencontres locales autour d’un bon verre de Breizh Cola ou d’autres boissons fermentées, que l’on retrouve aussi dans les grands festivals sonores qui s’organisent à cette période pour des moments de bonheur populaire !

« L’oasis de l’Occident, c’est le bistrot »

En automne, place à la forêt et ses teintes fabuleuses, aux chevaux qui s’exposent dans les foires. Voici venu le temps des bourrasques et des veillés au coin du feu bien loin de la si réductrice soirée TV.

Sacré programme non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.