J’ai déjà eu l’occasion de parler ici de cet exceptionnel photographe animalier lorsque le livre « La Panthère des neiges » de Sylvain TESSON a été édité. Il me fallait en savoir plus sur cet homme qui fait référence dans le monde de la photographie animalière. J’ai eu l’occasion de lire un article (merci à mon Paternel pour la veille efficace) dans un supplément de l’Est Républicain qui le présentait caché sous les sapins Vosgiens qu’il adore. Cet article était agrémenté de photos magnifiques bien sûr mais sa vie, son existence et ses convictions n’y étaient absolument pas évoquées à mon plus grand regret.

J’ai entendu parlé par mon Papa, puis plus récemment par Pascal et Françoise, deux amis de l’existence d’un numéro spécial de l’émission Suisse « Passes moi les jumelles » qui lui était consacré.

Etant déjà complétement fan de cette extraordinaire émission de la télévision de service public Suisse il n’en fallait pas plus pour captiver mon intérêt. Je dois dire que cette année, je n’ai malheureusement pas trouvé le temps de regarder PAJU mais vive le replay et je vais bien évidement pouvoir me rattraper. « Passes moi les jumelles » c’est la promesse d’allier les images, les mots, les sons dans un format de 52 minutes de « pur bonheur ».

J’ai déjà retrouvé beaucoup de changement au visionnage de ce dernier opus de la saison puisque ce n’est plus la talentueuse et sensible Virginie BRAWAND qui présente cette émission. Après 25 ans de bons et loyaux services, elle pouvait sereinement passer la main. Mathieu FOURNIER est maintenant le jeune et talentueux visage de cette émission. Les amateurs de l’émission auront remarqués son look « à la cool » qui devrait donner une nouvelle tendance plus moderne, nature et écolo à cette extraordinaire émission. Il faut vivre avec son temps et les tendances pour garder le niveau d’exigence qu’impose ce type d’émission. Autre changement et qui concerne pleinement l’épisode sur Vincent MUNIER, c’est le départ annoncé du producteur Benoit AYMON de l’émission. En guise de cadeau de départ, il nous propose ici un 52 minutes particulièrement bien « léché ». Il aura fallut à Benoît, plus de deux ans à la poursuite de Vincent pour récolter images, sons et impressions du photographe globe-trotteur.

Le résultat est juste extraordinaire et plonge le spectateur directement dans l’univers du photographe. L’esprit est transporté dans l’âme de Vincent au 4 coins de l’Europe à la recherche d’une vie sauvage de plus en plus rare. Nous serons tour à tour porté par l’incroyable dynamisme de Vincent en Scandinavie, Espagne mais aussi dans son camp de base Vosgien, une magnifique tourbière où tout à commencé pour lui, et où il retourne très régulièrement.

Nous découvrons un homme simple et passionné. Le succès de ses clichés ne semble pas avoir de prise sur sa philosophie de vie et ses idéaux alors que d’autres ont malheureusement le succès mauvais … Quel chance de pouvoir partager quelques instants forts du quotidien de cet observateur de la vie sauvage. Témoin privilégié de cette nature fascinante mais menacée, Vincent nous invite par son travail à réfléchir urgemment sur l’attitude des hommes face à toute cette fragile nature. Ces clichés rapportés sont finalement des regards qu’il tente d’opposer à notre conscience.

« Le monde ne mourra pas par manque de merveilles, mais uniquement par manque d’émerveillement »

GILBERT KEITH CHESTERTON

A voir et à revoir tellement tout ceci est puissant … et merci à Benoît pour ces extraordinaires moments d’émotions qui ne peuvent laisser notre esprit intact et inactif. Pour un dernier sujet … le résultat et exemplaire.

Une réflexion sur “Vincent MUNIER, éternel émerveillé …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.