Cela fait quelques semaines que nous avons réservé notre weekend avec Rachel et Philou. Depuis mercredi dernier nous scrutons attentivement la météo du weekend end qui est annoncée à la pluie et aux vents violents mais qu’importe … une nuitée au Chalet-Refuge des 3 Fours est réservée depuis bien longtemps alors nous nous décidons samedi en fin de matinée de tout de même partir.

Nous avons peu d’illusion sur le weekend, dans le pire de cas, la météo peu clémente nous empêchera de profiter de la neige fraiche qui est tombée à profusion ces derniers jours. De toute façon, passer une belle soirée et nuitée en refuge sera déjà un vrai bonheur.

Vers 12h au Col de la Schlucht le temps n’est pas si mauvais. Bien venté tout de même c’est sur mais des petites apparitions du soleil et des petites trouées de ciel bleus nous redonne le moral.

Après un repas bien vite englouti (la température est à 1°C tout de même) et une bonne tasse de café chaud bien arrosé à la Damassine (santé Lulu) nous chaussons les raquettes pour rejoindre les crêtes.

Ces premières neiges sont magnifiques et que de plaisir de retrouver la sensation de liberté que te procure la marche en raquette dans ces grandes étendues immaculées. Dans les bois, les arbres semblent englués dans la glace et la neige poudrée sur les troncs sublime cette si belle nature Vosgienne. J’en profite pour sortir mon reflex ; l’occasion est belle pour tester mon filtre polarisant … avec un résultat qui me plait bien … non ?

Nous suivons un sentier raquette qui longe et traverse tour à tour les pistes nordiques du secteur. Nous rencontrons finalement plusieurs skieurs qui n’ont pas résisté à l’appel de ces premières neiges et de nombreux randonneurs en raquettes parcourent le secteur.

A la sortie du bois, nous arrivons sur les crêtes qui surplombent la vallée. La neige y est magnifique car travaillée et façonnée par le vent. Des sons étranges de bris de verre résonnent lorsque nous nous déplaçons sur cette neige bien transformée. Les couloirs qui font le plaisir des alpinistes commencent à se former, des corniches se dessinent devant nos yeux nous rappelant à la plus grande prudence. Vivement que Fred nous incite à sortir les crampons.

Au Col du Falimont le vent est très soutenu et doit friser les 80 kms à l’heure. La prudence nous impose de revenir sur nos pas et l’heure avançant, il nous faut songer à rejoindre notre gite que nous apercevons au loin.

Le Chalet refuge de la FFCAM des Trois Fours sera notre hébergement du soir. Nous y sommes très très bien accueillis par la sympathique gardienne d’hiver Laurie avec qui nous échangeons nos impressions. Elle nous raconte son parcours, sa vie en refuge pour notre plus grand plaisir. A la lecture de nos cartes de Cafiste, elle nous questionne sur Traces Communes … nous parlons d’échange, de partage, de nature et … de la société de consommation … nous nous retrouvons sur tellement de point et partage notre démarche.

Autour d’une bonne bière et d’un délicieux chocolat chaud, nous sortons quelques jeux et échangeons avec les autres personnes qui passeront la soirée en notre compagnie. Il y aura ce soir là un couple de jeune aventurier Strasbourgeois, deux belges qui révisent dans le secteur des techniques d’orientation et deux arrivants tardifs assez discrets.

A 19h on nous sert un délicieux repas fait de produits frais et de recettes très locales. C’est un délice et c’est tellement réparateur après une bonne journée à l’air frais. La jeune cuisinière Leslie qui assure l’aide de la gardienne vient nous voir en fin de repas pour savoir si tous s’est bien passé. Nous la félicitons et la remercions (ainsi que son compagnon Guillermo qui l’aide en cuisine) et en profitons pour échanger sur ses valeurs. Elle revient de la cuisine avec un ancien livre de cuisine alsacienne qui lui sert d’inspiration. Nous échangeons sur les circuits courts, le respect de l’environnement, l’attitude des hommes et des femmes qui vivent de cette montagne dans une logique de respect.

Je bois littéralement ses paroles qui témoignent de son engagement. Je pense en moi qu’il se passe bien quelque chose dans notre société. Qu’au delà de la prise de conscience environnemental et du battage médiatique qui accompagne cette étape, qu’une partie de la jeunesse s’est bien mise en ordre de marche pour inventer les alternatives, retrouver le bons sens et que rien n’est perdu si à notre modeste échelle nous redevenons des acteurs et non spectateurs.

A l’écouter, je me dis à nouveaux que notre plus grand pouvoir pour faire changer les choses est bien celui des euros dans nos porte monnaies que nous pouvons choisir de dépenser de la bonne ou de la mauvaise manière. Il nous faut être de plus en plus vigilant. Leslie nous cite les nombreux producteurs et commerçants qui ont contribué aux différents produits servis ce soir pour le repas. Nous avons l’impression de faire partie de ce cercle local et tellement bien réel fait d’hommes et de femmes amoureux de leurs métiers, de leur vallée et de ce massif Vosgien.

La tisane servie, nous nous décidons pour quelques parties de tarot ; l’occasion de revoir les règles (Merci à nos deux potes pour leurs précieux conseils). Dehors le vent accentue son ronron infernal et toute la nuit il se déchaînera sur la nature environnante et sur le refuge. Qu’il fait bon être dans sa couette lorsque les éléments se déchainent à l’extérieur.

Au petit matin, le vent est toujours aussi soutenu mais il a malheureusement apporté la pluie … qui transforme la neige … nous décidons d’abréger notre séjour et de rentrer vers la voiture mais … nous reviendrons bien évidement … pour un autre excellent weekend dans ce petit paradis. Une mention particulière à toute l’équipe de ce petit refuge plein de charme qu’est le Chalet des 3 fours ! Bravo et merci à eux qui font vivre avec passion la vie quotidienne de ce bel espace protecteur dans la montagne.

2 réflexions sur “Hohneck …

  1. Contente et touchée de lire que l’accueil est toujours bon là-haut et qu’il y a l’envie de toujours mieux ! La relève hivernale est enfin trouvée ! Bonne continuation et belles fêtes à toute l’équipe !
    Yvane, ancienne gardienne des 3 Fours

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.