La deuxième ville de Suède, positionnée à l’Ouest, presque en face de l’extrémité du Danemark. Sa position a favorisé son développement, en particulier son port (le premier du pays et de la Scandinavie) qui est très important. Des voitures Volvo, des roulements SKF, du papier figurent parmi les débouchés des installations portuaires. Göteborg a énormément prospéré grâce au commerce maritime. La ville figure parmi les cités les plus chaleureuses du pays et il est vrai que les importants contingents d’étudiants doivent participer à cette dynamique. On la compare même à une ville méditerranéennes certain samedi soir … La visite du centre mérite le détour. Des styles très différents composent le paysage urbain et plusieurs très grands parcs sont des véritables havres de tranquillité en pleine ville. Les incontournables : les marchés comme celui de Saluhallen (l’ancien est en rénovation) et le marché aux poissons localisé dans une ancienne église, le Victoria Passagen, petite ruelle pleine de charme, … Le jour de notre visite, la ville était très animée avec plusieurs concerts et une belle cavalcade dans les rues. Évitez l’usage de la voiture, car c’est un vrai casse tête pour le stationnement et la ville a mis en place un système de péage automobile urbain disuasif. L’idéal est la carte de transport rechargeable, qui vous permet d’utiliser un nombre important de moyen de locomotion (bus, tram, navette bateau, …). Nous étions hébergés a une vingtaine de kms du centre, mais en fait, à seulement quelques minutes des lieux d’intérêts. Nous avons choisis le Liseberg Camping Askim Strand que nous recommandons. Très propre, fonctionnel et en bordure de mer, ce camping est un excellent point de chute pour visiter le secteur. Nous avons largement profité des belles balades à proximité avant de visiter le centre ville même si, lors de notre visite, le temps était à la pluie voir même à la tempête la dernière nuit … sympa sous la tente !

En étant à Göteborg, je me devais de m’arrêter chez SKF. J’ai donc pris le tram et je suis sorti à l’arrêt SKF pile devant les villes usines de briques rouges ou la mention Svenska KullagerFabriken trône en façade. Ces vieux bâtiments ne sont plus vraiment fonctionnels aujourd’hui, mais une odeur d’huile tenace nous rappel que des millions de roulements ont été produits ici, dans ses entrailles par des générations d’employés. A l’arrière, l’actuel siège international de la compagnie ou l’on retrouve outre une bille géante, la statut de Sven Gustaf Wingquist, ingénieur Suédois inventeur du roulement à billes sur rotule qui propulsa la société dans la réussite qu’on lui connait aujourd’hui, celle d’une groupe de plus de 45 000 personnes dans le monde et leader sur son marché.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.