img_8514

Entre Lausanne et Villeneuve les espaces non urbanisés sont rares. Partout les constructions et les espaces privatifs occupent l’espace. L’accès aux rives du lac n’est possible que dans les centres bourg mais la aussi tout est aseptisé. C’est à la commune qui dispose du « front de lac » le plus aménagé … à grands coup de pavés, bordures, plantations artificielles, gazon anglais et kiosque … il est extrêmement difficile de trouver une place de parking gratuité pour admirer le paysage et faire quelques photos. De ce côté il est impossible de sentir le caractère naturel du lac et de son environnement tellement la main de l’homme a transformé ce secteur. Il faut repasser en france voisine pour retrouver des zones naturelles et des rives laissées vierges pour notre plus grand plaisir. En suisse on commence à parler de « renaturation » et en france le Conservatoire du Littoral veille.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.